par Elie Delanaud

Histoire d’un gamin qui tombe dans la barbarie.

La barbarie c’est les autres, ce qui n’est pas comme l’habitude et qui nous fait peur.

Au centre, un magnifique Odin 42 touches sur son chariot. Le plus bel Orgue de Barbarie, le plus imposant aussi. Au fil des cartons perforés qui le  traversent, il nous livre un peu ses secrets et nous accueille dans notre propre imaginaire, d’adulte ou d’enfant, souvent les deux à la fois.

L’histoire d’un petit garçon rêveur, amoureux des sons et collectionneur de mots. Accompagné par cette boîte à musique géante, émerveillé, parti à la recherche de mots nouveaux; il s’égare dans l’inconnu, loin de chez lui.

Avec en toile de fond L’Orgue de Barbarie, poème de Jacques Prévert, et des musiques savamment choisies, autour de la thématique de l’extranéité, un spectacle à niveau de lecture variable. Pour les petits adultes et les grands enfants de 6 à 106 ans.

Regard extérieur

Corentin SOLEILHAVOUP

Olivier CARIAT

Cartons perforés par Pierre Charrial, Paul Eynard et Antoine Bitran

Durée 45 minutes

( forme courte 30 minutes pour jeune public 3-6 ans)

et jusqu’à une heure supplémentaire d’animation avec un répertoire de chansons française.