Suite à aucune études classiques et après n’avoir décroché qu’une médaille en chocolat au CNR ( conservatoire naïvement rêveur) de Lataule, il rejoint les Cies Conte-là-d’ssus et Tourtan.

Souffleur de vers en solitaire, façonneur d’altérations cuivrées, Sebouille est peu loquace.C’est qu’il aime avant tout partager ses émotions sur scène, loin de tout bavardage…la scène qu’il conçoit multiple, prêt à se donner pour une déesse callipyge esseulée, jusqu’à un car de touristes japonais.